Aurélie & Vincent | Mon Couple et Moi - Part 5
Aurélie & Vincent

Author Archives: Aurélie & Vincent

Nous sommes passionnés de développement personnel, de communication, de psychologie, de sexualité et de sensualité. Nous souhaitons transmettre aux couples tout le potentiel qu'ils ont de se développer ensemble. Pour cela nous mobilisons tous nos savoirs, savoir-faire et savoir-être de coachs et de thérapeutes pour contribuer à faciliter la vie de couple au quotidien.

Les bienfaits du sourire intérieur en couple

 

“Chaque sourire est un accomplissement immédiat”

Nous avons vu dans un précédent article
les bienfaits du sourire intérieur vis à vis de soi. Mais qu’en est-il vis à vis de l’importance du sourire dans notre couple ? Que révèle-t-il de notre amour ? En quoi joue-t-il un rôle essentiel dans la proximité et la sensualité avec notre partenaire de vie ?

 

Les bienfaits du sourire pour le couple

 

Une première impulsion de présence

Le sourire dans le couple est le premier rayon de lumière que nous pouvons voir le matin si nous nous réveillons ensemble et que nous nous sourions. C’est comme un éclat, un bonheur de se retrouver après une nuit de repos collé l’un à l’autre nu. (cf notre article les bienfaits de dormir nu). C’est cette première impulsion qui nous amène à transmettre à l’autre par le cœur “Je suis là avec toi, avec nous, bonjour”.

 

L’avantage du sourire comme nous l’avons dit dans notre article précédent, les bienfaits du sourire intérieur, il est possible de le transmettre à n’importe quel moment de la journée : au moment du petit déjeuner, au moment d’embrasser notre partenaire y compris pendant le partage des tâches ménagères.

 

Il est aussi possible de transmettre un sourire simplement par la voix. Dans les études de commerce et de marketing nous apprenons qu’un sourire non seulement s’entend mais aussi se sent par la personne qui le reçoit au téléphone, y compris à des centaines de milliers de kilomètres.

 

Le sourire est une posture, une émission et une présence puissante autant pour soi que pour la personne qui le reçoit. Nous parlons ici bien évidemment du sourire authentique. Celui qui dit “Je suis très heureux d’être à ton contact là maintenant, rien ne pourrait me faire plus plaisir ! ”.  Cette présence est fondamentale pour vivre heureux en couple, car elle nous ramène au fait que nous faisons équipe en couple. Nous cheminons ensemble dans notre vie et nous pouvons compter l’un sur l’autre.

 

Comme nous l’avons déjà écrit dans un article précédent les deux partenaires d’un couple ont besoin de 5 interactions positives dans une journée pour vivre heureux sur le long terme. Le sourire en fait parti et peut venir nourrir les besoins de reconnaissance et surtout d’importance chez chacun de nous.

 

Comment sommes-nous présent à l’autre au quotidien. ?

Une réjouissance commune

Nous avions déjà écrit un article sur la réjouissance et son importance dans le couple. Le sourire dans le couple est le signe physique de cette réjouissance. Il suffit de regarder les deux personnes sur la photo de notre article de la réjouissance. Même si la photo a été prise dans un objectif de vente et que ce sont des modèles, nous sentons bien qu’ils sont réjouis d’être ensemble, de partager ce moment.

 

C’est ce sentiment de réjouissance qui est à cultiver, chaque jour, dans notre couple avec notre chéri(e). Le sourire donne du corps à cette réjouissance, cette joie de partager des moments ensemble. Cela nous met en mouvement pour réaliser et construire une vie plus épanouie à deux. Cette manifestation contribue à créer une qualité de relation pérenne dans le temps, car nous prenons l’habitude de manifester pour nous-même, pour le couple et pour l’autre notre réjouissance.

 

Nous sommes par la réjouissance et sa manifestation, le sourire, dans une démarche sincère et profonde d’investir notre énergie dans le bien-être et l’œuvre relationnelle qu’est notre couple. Tel un jardin commun, il s’entretient chaque jour et nous demande une attention et un don de Soi, de notre être constant.

 

C’est une intention et une attention qui demandent à être alimentées d’énergie d’amour et de joie.

 

Le sourire qui émane du cœur

Pourquoi un sourire qui vient du cœur ? Nous avons déjà parlé dans cet article de la cohérence cardiaque.

 

Le sourire qui vient du cœur, le sourire intérieur et authentique, se transmet et se diffuse sous forme de résonance sympathique. C’est aussi ce que nous appelons la synchronicité comportementale.

 

Lorsque nous croisons quelqu’un, un/e inconnu/e et que nous lui sourions avec cet élan du cœur en lui disant bonjour, pour le rencontrer sincèrement, nous avons tous déjà observer comme il/elle sourit aussi spontanément.

 

Émettre pour soi un sourire issu du cœur et le transmettre à notre partenaire est un cadeau somptueux qui peut être reproduit à l’infini mais à une condition : vivre dans le moment présent.  Nous transmettons par ce sourire, s’il vient du cœur, la félicité de la gratitude de vivre ce moment avec l’autre.

 

Le sourire est un message d’amour inconditionnel et de gratitude que nous pouvons transmettre à notre chéri/e. Par le sourire, nous nous connectons, nous sentons la chaleur de notre amour, son intensité tel un soleil.
D’ailleurs, sentons comme ce sourire rayonne du centre de notre poitrine quand nous rentrons au contact de lui et combien cette lumière se diffuse en nous, mais aussi tout autour de nous. Nous devenons rayonnant.

 

Ainsi, notre partenaire ressent notre rayonnement, ce qui peut lui donner envie de lui aussi diffuser son propre sourire, sa propre lumière de plénitude et de joie d’être présent à nous.

 

Augmenter l’intensité de notre connexion

Comment nous connecter à notre sourire de façon plus régulière afin d’augmenter notre connexion et de générer une énergie positive dans notre couple.

 

Ici nous souhaitons faire un aparté en ce qui concerne la séduction. La séduction est un biais de communication, par la séduction il nous est impossible de rentrer en communication c’est à dire au contact de l’être qu’est l’autre. La séduction, c’est essayer d’avoir un pouvoir sur l’autre, c’est à dire sur son discernement, en jouant un rôle visant à lui plaire. C’est un système relationnel qui n’apporte que des perdants à la fin, car nous avons cachés certains de nos personnages pour montrer ceux que voulaient voir l’autre.

 

Entrer en connexion, c’est se mettre au contact des êtres que nous sommes afin de laisser de côté les personnages, les enfants intérieurs, que nous utilisons pour faire face au monde.

 

Voici une méthode simple qui peut vous permettre de cultiver le sourire intérieur et ses bienfaits en couple.

  • Asseyons-nous l’un en face de l’autre sur deux chaises ou au sol en position de méditation pour ceux et celles d’entres-nous qui en avons l’habitude
  • Fermons les yeux, en rentrant en contact avec notre respiration sans chercher à la modifier, juste en étant présent à elle.
  • Commençons à dessiner un sourire aux coins de nos lèvres et de nos yeux. L’avantage pour les humains que nous sommes, c’est que l’intention ajoutée à un acte corporel permet de créer une mise en mouvement des énergies à l’intérieur et autour de nous.
  • Puis, sans rien changer d’autre, en étant juste présent à ce qui vient, à notre sourire, à notre énergie dans notre corps, restons minimum une à deux minutes ainsi.
  • Lorsque nous nous sentons prêts, nous pouvons ouvrir les yeux, sans nous connecter au regard de notre partenaire, afin de rester bien centré avec nos sensations.
  • Et enfin, laissons remonter notre regard l’un vers l’autre. C’est une étape délicate dans laquelle il n’y a rien à vouloir, il n’y a pas à vouloir nous connecter au regard de l’autre, il y a juste à être là, présent à se laisser toucher par ce qui vient, toujours avec ce sourire qui vient de notre cœur.
    Laissons faire et accueillons inconditionnellement tout ce qui vient, en revenant à nous si nos pensées nous entraînent et observons par le ressenti ce qui se passe.

 

Il est possible de vivre un instant de félicité, de grâce, voire même d’extase dans cette pure simplicité dénuée de toute volonté, dans laquelle nous faisons qu’un avec nous même, mais aussi avec notre partenaire dans une authentique communication.

 

Avec de la pratique, il n’est pas nécessaire de forcément prendre un temps spécifique, la connexion peut se faire à chaque instant.

 

Conclusion

Le sourire intérieur en couple est un choix de chaque instant de connexion à soi d’abord, puis permet de célébrer cette connexion avec le monde qui nous entoure, notre cercle le plus proche en premier lieu. Au-delà d’être des êtres de relation, nous sommes des êtres qui demandent à être rencontrer et à communiquer ensemble.

 

Ce choix nous appartient quoique certaines parties de nous veulent bien nous faire croire le contraire. Au-delà de nos croyances limitantes, il existe un monde de paix intérieure qui est accessible par un sourire.

 

Alors, bien-sûr les contingences matérielles sont à gérer chaque jour. Nous pouvons y rajouter de la légèreté à deux, en faisant ce choix conscient de les faire avec le sourire. Celui qui vient de l’intérieur, celui qui vient du cœur remplit de l’essentiel : l’amour et la bonté.

 

Aurelie & Vincent

Vos coachs et thérapeutes en développement personnel qui vous accompagne dans la diffusion du sourire intérieur en couple.

 

Et vous, qu’avez-vous pensé de cet article ?

Partagez votre ressenti et vos expériences dans les commentaires.

Si vous avez aimé, partagez-le sur facebook !

crédit photo : fotolia

Comment se forment nos croyances limitantes ?

 

Nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre à une de nos croyances limitantes, nous empêchant de vivre ce que nous aimerions vraiment dans notre vie.

Nous pouvons rêver d’être à l’aise en communication et d’entrer en relation facilement avec les autres. Mais en nous croyant timide, introverti, nous pensons que nous en sommes incapables, nous empêchant d’aborder quelqu’un qui nous attire ou que nous aimerions connaître d’avantage.


Ou bien, nous pouvons rêver de travailler beaucoup moins pour pouvoir profiter de la vie, faire ce qui nous épanouit vraiment et ainsi être plus heureux. Mais, croyant que ce n’est pas possible, que nous en sommes incapables ou qu’il faut travailler pour vivre, nous ne changeons rien. Nous restons ainsi frustré de cette vie qui ne correspond pas à la vie heureuse que nous souhaitons vivre, nous empêchant nous-même d’explorer d’autres possibilités.

Mais d’où nous viennent ces croyances limitantes personnelles ?  Sont-elles réelles ? Pourquoi nos croyances sont-elles limitantes dans notre vie ?

 

Comment se forment nos croyances limitantes ?

Nous avons tous des pensées personnelles sur le monde qui nous entoure et sur les situations que nous rencontrons. Nous nous apercevons rapidement que nos pensées et notre vision du monde sont différentes de celles de notre conjoint(e) ou celles de notre famille, de nos ami(e)s, de nos collègues…

Nous pouvons distinguer deux types de pensées ou de croyances : les positives qui nous stimulent et qui nous aident dans notre quotidien et les négatives qui nous limitent et nous empêchent de nous réaliser.

Nous allons dans cet article, nous focaliser sur les croyances limitantes.

 

Le conditionnement familial

En général, une bonne partie de nos croyances se forment dans notre enfance.

Elles nous sont suggérées par nos parents, par notre éducation ou par ceux qui nous entourent.

Par exemple :

La petite fille peut recevoir de ses parents ou de proches :

  • On ne peut jamais te faire confiance ” et peut être amené à croire qu’elle n’est pas digne de confiance et n’aura même pas confiance en elle.
  • Tu es trop têtue, si tu ne fais pas d’effort personne ne voudra de toi plus tard ” peut lui suggérer que pour plaire, pour avoir des amies, pour trouver un amoureux, elle doit faire des efforts sur sa manière d’être avec les autres.
  • Ne fait confiance en personne et surtout pas aux hommes ” peut lui faire croire que le monde et particulièrement les hommes sont dangereux pour elle et qu’ils peuvent la manipuler ou la faire souffrir si elle est trop gentille ou accorde sa confiance trop vite, ce qui va lui faire adopter un comportement de méfiance constante vis à vis des hommes.

 

Le petit garçon peut recevoir ces affirmations :

  • Quand on est fort, on ne pleure pas ! ” et peut croire toute sa vie que s’il montre ses émotions, il est faible.
  • Pour avoir quelque chose, il faut travailler dur ! ” peut lui faire croire qu’il faut travailler dur et fournir beaucoup d’efforts pour obtenir quelque chose sinon ce n’est pas mérité.
  • Dans la vie les gens ne te feront pas de cadeau ! ” peut lui faire voir le monde comme dangereux et lui faire adopter un comportement de dur pour affronter cette vie sans cadeau.

Nous pouvons adopter ces affirmations et croire ainsi des choses sur nous-même ou sur les autres en pensant qu’elles sont vraies et réelles. Au fil du temps, certaines expériences vont venir nous confirmer leur réalité, renforçant ainsi notre intime conviction de leur vérité.

 

Les expériences de vie

Nos croyances se forment aussi à la suite d’expériences vécues, c’est à dire qu’une expérience désagréable, voire difficile émotionnellement va laisser des traces en nous. Lorsque nous vivons quelque chose de difficile, nous allons en tirer une conclusion, une croyance qui va nous faire adopter des stratégies, souvent comportementales, pour ne jamais la ou les revivre.

 

De même, du point de vue psychologique, lorsque nous avons vécu une situation très douloureuse, blessante ou traumatisante, nous rejetons la partie de nous souffrant continuellement de ce vécu. C’est alors que des parties protectrices vont venir contrôler nos comportements afin que cette partie blessée ne se réactive pas et ne manifeste pas toute sa souffrance pouvant nous envahir complètement. Cf : les enfants intérieurs.

Nos croyances issues de nos expériences ont ainsi un rôle de protection, nous évitant difficulté et souffrance selon notre croyance.

Par exemple :

Si nous avons vécu plusieurs conflits difficiles dans notre relation de couple et reçu jugements et critiques après nous être exprimé à cœur ouvert.
Nous pouvons croire que si nous voulons une relation de couple paisible, il ne faut rien dire et garder pour nous ce que nous pensons. Alors, nous rentrons dans une stratégie de non-communication impliquante, parlant de la pluie et du beau temps pour éviter tout conflit et ainsi conserver le couple. Cette stratégie va certainement fonctionner un certain temps, renforçant ainsi notre croyance, notre intime conviction qu’il faut se taire pour éviter les conflits.

 

Conclusion

Nos croyances limitantes prennent ainsi le contrôle de notre vie et nous bloquent dans certaines situations de vie qui parfois se répètent ou qui ne nous conviennent pas. Ainsi, elles nous empêchent de vivre ce que nous désirons.

De plus, nos croyances nous font nous focaliser sur toutes les situations qui nous apportent des preuves supplémentaires comme quoi elles sont justifiées et bien réelles.

Si nous croyons que le monde est pourri et dangereux, chaque nouvelle aux infos qui va apporter la preuve que le monde est dangereux et pourri, (des attentats ici et là, des lobbys qui font du profit au détriment de notre santé… ) renforcera notre croyance et notre sentiment d’être dans un monde ainsi fait.


Ainsi, nous resterons méfiant de tout le monde ou nous verrons le mal partout, dans chaque circonstance et nous porterons notre attention sur tout ce qui ne va pas, occultant et ne voyant même pas tout ce qui va bien !


C’est alors que dans chacun de nos projets, nous aurons cette tendance à envisager tout le négatif possible et à nous focaliser sur toutes les difficultés plutôt qu’à envisager toutes les possibilités différentes.

Si nous croyons que “ça ne sert à rien d’essayer” car “nous nous croyons nul” dans ce domaine, il est évident que cela nous limitera dans nos actions.

C’est ainsi que tout un tas de nos pensées/croyances négatives nous limitent dans nos potentiels.

 

Aurelie & Vincent
Vos coachs et thérapeutes bienveillants qui vous accompagnent pour dissoudre vos croyances limitantes.

 

Et vous, de quelles croyances limitantes souhaitez-vous vous libérer ? 

Dites-nous dans les commentaires ce que vous avez pensé de cet article.

Si vous avez aimé, partagez-le sur facebook !

crédit photo : fotolia
Recherches utilisées pour trouver cet articleComment Se Forment Nos Croyances Limitantes?,Croyances Limitantes

L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle [résumé de livre]

Comment être heureux dans sa vie ?

Laurent Gounelle, par le biais de son personnage en vacances à Bali, va nous permettre de rencontrer un vieil homme guérisseur et d’une sagesse infinie qui va nous amener à faire un voyage intérieur à la découverte de nous-même.
Ce sage nous conduit dans des expériences bouleversant notre manière de voir notre vie et nous donne les clés d’une vie à la hauteur de nos rêves.

Lire la suite

[Vidéo] Pourquoi l’auto-sabotage amoureux dans notre couple ?

Pourquoi, alors que nous nous aimons faisons-nous l’auto-sabotage conscient ou inconscient de notre couple ?

 

Comment se manifeste l’auto-sabotage amoureuxPourquoi l’auto-sabotage est inconscient ? Pourquoi nous continuons à auto-saboter notre couple de façon consciente ?

Lire la suite

Recherches utilisées pour trouver cet articleauto sabotage couple,dans le couple cree un sabotage,pourquoi je mauto-sabote en amour,quelle reaction avoir devant un auto saboteur

Dépasser en 4 étapes la déception quotidienne dans son couple

Nous vivons tous des déceptions plus ou moins fortes au sein de notre couple qui nous gâchent la vie et nous questionnent même parfois sur le bien-fondé de notre couple. Ces déceptions peuvent être le terreau fertilisant à des reproches, frustrations et comportements créant de la tension au sein du couple. Pourquoi sommes-nous aussi déçus parfois de notre partenaire ? Être déçu(e) fait-il partie de la vie de couple ? Comment dépasser nos déceptions au quotidien ?

 

Pourquoi sommes-nous déçu(e) ?

La déception est un sentiment que nous éprouvons lorsque nous vivons une situation qui ne correspond pas à nos attentes, nos espérances ou à nos valeurs.

Cela est particulièrement vrai dans une relation de couple dans laquelle nous pensons ou nous nous attendons parfois inconsciemment à ce que notre partenaire se comporte de telle manière ou fasse telle chose, puis avec surprise c’est l’inverse qui se produit.
C’est là que le sentiment d’être déçu(e) arrive, car ce qui est fait ou dit par notre chéri(e) ne correspond pas à ce que nous nous attendions ou espérions. Nous ne sommes pas satisfait de la situation.

Nous vivons toutes sortes de déception, de la plus petite comme :

  • « Il a encore oublié de ranger ses chaussures dans le meuble »
  • à la plus forte comme « Elle avait dit qu’elle ne le dirait à personne et elle n’a pas tenu sa parole »
  • ou « Il a oublié notre soirée en amoureux pour finir un dossier au travail »
  • ou « Nous nous étions engagés chacun à faire attention, à faire des efforts pour passer plus de temps ensemble et finalement il/elle ne fait plus d’effort ».

La déception que nous pouvons vivre le plus intensément peut-être bien évidemment le chagrin d’amour. Nous vous invitons à lire à ce sujet le dernier article de notre ami Alexandre Cormont : Surmonter un chagrin d’amour.

Enfin chacun de nous avons nos propres déceptions plus ou moins grandes en fonction de nos attentes !

 

Être déçu(e) fait-il partie de la vie de couple ?

Oui et non.

Oui, la déception fait partie de la vie de couple puisque nous sommes deux personnes différentes avec deux visions différentes de voir le monde, avec deux histoires passés et vécues différentes qui nous ont marqué et qui nous ont conditionnés dans des modes de penser et d’agir différents.
(Voir les différences Homme-Femme : dans la relation et leurs besoins).

Ainsi, lorsque nous sommes témoin de la différence de l’autre dans sa manière d’être ou de faire, cela peut nous amener à être déçu(e) et à réagir parfois fortement contre notre partenaire car ce qu’il/elle est ou a fait ne correspond pas à notre vision, à nos attentes ou à nos espérances.
Dans ce cas nous ne l’accueillons pas mais réagissons en rejetant sur l’autre notre insatisfaction de la situation.

D’ailleurs, la déception fait partie de la vie même en dehors du couple, puisque le monde nous entourant ne correspond à notre vision intérieur du monde.

Et non, la déception ne fait pas partie de la vie de couple puisque nous sommes déçu(e) que lorsque nous avons des attentes sur l’autre.
Si nous n’espérons ou n’attendons rien de l’autre et que nous vivons dans le présent avec assez de conscience et d’ouverture du cœur, nous pouvons accueillir tout ce qui ce présente à nous sans être déçu, sans être affecté. Serait-ce la clé du bonheur intérieur, ne rien attendre des autres ?

Mais étant en chemin vers notre bonheur intérieur, comment faire pour dépasser notre déception ?

 

Dépasser notre déception en 4 étapes

 

Prendre un temps de recul

Dans notre vie de couple, quand nous ressentons de la déception, nous pouvons prendre un temps de pause et nous repasser la scène qui nous a déçu mentalement afin de voir et de comprendre ce qui provoque en nous ce sentiment de déception.
Ce temps de pause, si nous le faisons immédiatement nous permet de ne pas réagir du tac au tac à notre partenaire et ainsi éviter d’entamer le cercle vicieux du système relationnel dramatique qui commence par de simples reproches ou critiques et qui s’alimentent du jeu « qui a tord et qui a raison » sans fin.

Prendre le temps de comprendre ce qui se passe à l’intérieur de nous-même est primordial pour évoluer et ainsi éviter les scénarios conflictuels à répétition.

 

Prendre notre responsabilité

Lorsque nous ressentons de la déception, c’est bien nous qui sommes déçu(e) et non notre partenaire. La responsabilité de ce sentiment est donc la nôtre, puisque c’est chez nous que cela apparaît !

Ainsi, prenons notre responsabilité vis-à-vis de nous-même et évitons par conséquent de faire porter la faute sur notre chéri(e).
Ce n’est pas notre partenaire qui est responsable de nos sensations et de nos sentiments mais bien nous qui éprouvons des sensations et des sentiments vis-à-vis de la situation que nous avons vu ou entendu.
Ce n’est pas la situation qui nous trouble mais bien nous qui nous troublons avec cette situation !

Prendre notre responsabilité est essentiel pour une vie de couple harmonieuse et épanouissante car cela évite les conflits du genre « c’est de ta faute – non c’est de la tienne » cherchant sans fin le responsable sur qui rejeter toutes les insatisfactions.

 

Action vis à vis de nous-même

Une fois que nous avons pris un temps de pause et pris conscience que nous sommes responsable de notre sentiment de déception, nous pouvons nous mettre à notre écoute intérieurement pour comprendre ce qui nous fait ressentir ce sentiment.

Qu’est ce qui en nous s’exprime en manifestant cette déception ?

Derrière un sentiment de déception, il y a quelque chose de plus profond en nous qui s’exprime.
Cela peut être un besoin important pour nous, comme par exemple :

  • un besoin d’ordre et de propreté derrière « Il a encore oublié de ranger ses chaussures dans le meuble »
  • un besoin de respect et de confiance derrière « Elle avait dit qu’elle ne le dirait à personne et elle n’a pas tenu sa parole »
  • un besoin de considération et de partage derrière « Il a oublié notre soirée en amoureux pour finir un dossier au travail« 
  • un besoin de proximité et de soutien dans notre engagement derrière « Nous nous étions engagé chacun à faire attention, à faire des efforts pour passer plus de temps ensemble et finalement il/elle ne fait plus d’effort« .

Lorsque nous trouvons le ou les besoins importants qui se trouvent derrière notre déception et que cela fait sens en nous, nous pouvons ressentir un apaisement, une certaine détente corporelle nous signifiant que ce sont bien ces besoins importants qui s’expriment. Prenons ainsi le temps de nous accueillir avec bienveillance et amour.
Peut-être qu’une action nous viendra à l’esprit afin de nourrir notre besoin par nous-même.

 

Notre déception peut aussi être un signal d’une partie de notre être intérieur qui n’est pas satisfaite de la situation.
Cette partie de nous, en nous montrant un ou des besoins importants pour elle, nous ramène à une partie de notre histoire passée qui s’approche de près ou de loin à ce que nous vivons dans la situation présente.

Ce moment vis-à-vis de nous-même est ainsi l’occasion d’aller rencontrer avec toute notre bienveillance cette partie de nous, de nous écouter pour nous unifier et ressentir l’amour pour nous-même.
Voir l’article sur les enfants intérieurs.

Tout est chemin d’apprentissage personnel. Nous avons le choix à chaque instant de saisir l’occasion d’apprendre et d’évoluer vers le meilleur de nous-même.

 

Action vis à vis de notre partenaire

Cette action est facultative et fonction de notre choix en connaissance et en conscience.

Lorsque nous avons pris le temps d’aller découvrir et accueillir en nous le(s) besoin(s) insatisfait(s) qui s’exprimai(en)t derrière notre déception, nous pouvons si nous le souhaitons communiquer notre découverte intérieure à notre partenaire de vie, en prenant bien garde de ne parler que de nous et de ne pas parler de lui/elle.

Si notre besoin est très important pour nous, nous pouvons, après notre partage, faire une demande à notre partenaire en lien avec notre besoin afin de trouver ensemble une manière de le satisfaire.

En général, après un partage de notre intériorité, nous nous sentons plus proche l’un de l’autre et notre partenaire a plus l’élan de contribuer à notre besoin et notre bien-être, sachant que c’est important pour nous.

De même, si nous sommes allés à notre rencontre intérieure avec une partie de notre enfant intérieur, nous pouvons si nous le désirons le communiquer à notre chéri(e).

 

Tout partage de notre intériorité même si cela nous semble être de la vulnérabilité contribue à souder le couple, à créer de la proximité et de l’amour.

 

Aurelie & Vincent

Vos coachs et thérapeutes en développement personnel qui vous accompagne à dépasser vos déceptions en couple.

 

Et vous, qu’avez-vous pensé de cet article ?

Partagez votre ressenti et vos expériences dans les commentaires.

Si vous avez aimé, partagez-le sur facebook !

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet articleDeception couple,la deception dans un couple,1ERE DECEPTION DANS ELCOUPLE,comprendre et etre deçu en meme temps,couple deception remongrt,deception dans les couple,deception de couple,deception dzns les couples,deceptions relationelles,depasser ses fridtrationd
1 3 4 5 6 7 16