Quelles conséquences ont nos enfants intérieurs dans notre couple ?


Enfant intérieur couple - http://mon-couple-et-moi.com
Comme nous l’avons vu dans notre précédent article (cf : Comment vos enfants intérieurs parlent à votre place ?), nos enfants intérieurs font parti de nous et profitent de la moindre occasion pour se manifester et se faire remarquer, tout comme le ferait un enfant qui recherche l’attention, la reconnaissance et l’amour de sa mère ou de son père.

Nous rappelons que dans une pulsion de survie, nous avons rejeté et isolé nos enfants intérieurs qui nous ont trop submergé de leur douleur dans le passé, croyant ainsi pouvoir vivre comme si de rien n’était, comme si personne n’était blessé au fond de nous.

Mais nos enfants intérieurs ou nos parts intérieures, n’ont qu’un souhait : se faire reconnaître par nous, se décharger de leur souffrance, se faire aimer de nous et se faire réintégrer par notre être/notre conscience/notre Soi pour ne plus être seul et isolé. Ainsi, ils vont se manifester à travers nous, souvent en prenant notre place, afin d’être reconnus et accueillis avec toute notre bienveillance et notre amour inconditionnel.

 

Les conséquences de la manifestation de nos enfants intérieurs dans notre couple

Ce qui se passe et dont nous ne sommes pas conscients

Dans notre relation de couple, nous allons rencontrer bon nombre de situations qui vont faire réagir nos enfants intérieurs/nos parts intérieures.

Parfois, il suffira d’une parole, d’un geste de notre partenaire pour réactiver une part de nous blessée ou protectrice qui va alors prendre notre place et réagir intensément à cet acte. Notre partenaire s’adresse à l’adulte que nous sommes mais c’est un de nos enfants intérieurs qui réagit avec toute sa réactivité incontrôlable et toutes ses émotions chargées.

Et oui, un jeune enfant ne sait pas gérer ses émotions, il est pulsionnel, il vit ses émotions à 100%, il a sa raison d’être ainsi car c’est la vérité juste pour lui. Il a tellement à cœur que nous ne l’oublions pas définitivement, pour qu’enfin nous venions à sa rencontre pour l’accueillir et le reconnaître dans son ressenti.

Nous nous retrouvons alors dans une relation avec un adulte face à un enfant intérieur. La plupart du temps, ni l’un ni l’autre des partenaires n’ont conscience que l’enfant a pris la place de l’adulte et réagit à sa place.

C’est ainsi que nous ne comprenons pas la réaction soudaine et parfois disproportionnée de notre partenaire car nous n’avons pas vu que tout d’un coup nous avions un enfant en face de nous.
Il se peut même qu’à ce moment là, la réaction de notre partenaire réactive en nous une part ou un enfant intérieur qui va alors prendre notre place et réagir à notre partenaire-enfant.

Nous nous retrouvons soudainement dans une relation avec un enfant intérieur face à un autre enfant intérieur. Ces deux enfants ayant chacun le besoin fondamental d’être reconnus dans leur ressenti et leur raison juste pour eux. Et ces deux enfants n’ont pas la capacité dans cette situation de pouvoir écouter l’autre car ils sont trop chargés émotionnellement en eux. Ni l’un ni l’autre ne peut être communicant à ce moment là.

Les conséquences dans notre couple

Les deux partenaires, étant sous l’emprise de leurs parties intérieures, ne peuvent pas communiquer et écouter de manière bienveillante et respectueuse. 
C’est là que le jeu de qui a tord – qui a raison commence entraînant la relation dans un système dramatique.
Les mal-entendus s’enchaînent et se transforment peu en peu en conflit ouvert/extériorisé (verbalisé par des critiques, disqualifications, jugements, chantages, culpabilisations…) ou intériorisé (non verbalisé mais contenu en pression intérieure avec du ressentiment, du mépris envers l’autre ou de l’auto-critique, de l’auto-jugement envers soi).

La suite, nous la devinons tous, chacun reste sur sa position, rejetant la faute et la responsabilité sur l’autre comme nous avons rejeté une partie de nous-même en souffrance. Le cercle vicieux continue, chacun continuant à survivre malgré l’insatisfaction et le mal être sous jacent toujours présent mais que nous nous efforçons d’oublier et de mettre le plus loin possible de notre conscience.

Cette manière d’être, à rejeter tout ce qui nous est inconfortable, nous empêche d’apprendre de la vie et d’évoluer vers la vie épanouissante que nous souhaitons.

L’enjeu de notre vie en présence de nos enfants intérieurs

L’enjeu de notre vie, si nous le souhaitons bien évidemment, est de nous diriger petit à petit vers une vie plus satisfaisante, plus consciente, plus épanouissante et plus en amour. 

Alors comment vivre avec ces enfants intérieurs qui font irruption dans notre vie de tous les jours ?

Dans tous les cas, nous ne pouvons pas empêcher la réactivation en nous de nos parties blessées ou protectrices. Si nous rejetons ce phénomène, nous rejetons de nouveau ce qui est vivant en nous et cela nous demande encore des efforts pour lutter contre la manifestation de notre vie intérieure.

Certes, nous jugeons comme négatives nos parties chargées émotionnellement qui se manifestent à nous sous la forme de symptômes nous gênants et nous limitants dans notre vie.

Notre premier pas est de faire évoluer notre point de vue vis à vis de nos parts intérieures chargées. Cela est simple et en même temps difficile à mettre en œuvre.
Il est important de comprendre que derrière ces parties intérieures chargées, il y a toute la beauté de la vie. En effet, ces enfants sont figés dans leur douleur (pour les parties blessées) ou dans leur peur (pour les parties protectrices) mais désirent en sortir pour retrouver une vie harmonieuse et épanouissante au sein de notre être/notre Soi.

Voir nos enfants intérieurs comme des enfants démunis dans leurs ressentis, nous permet d’ouvrir notre cœur et de les accueillir avec bienveillance. Comme le ferait une mère ou un père aimant envers son enfant souffrant. L’accueil de nos parts est alors tout en douceur, en tendresse et en amour.
Nous sommes alors dans un état de présence à nous et de conscience accrue qui nous permet d’être là avec nos parties intérieures.

Ce premier pas de changement de point de vue peut se faire d’abord avec nos propres parties, une fois que nous reprenons nos esprits et notre conscience de ce qui se passe. C’est à dire, une fois que la situation où nous réagissions est plus apaisée ou terminée.
Ensuite nous pouvons aussi être vigilant à notre manière d’être lorsque c’est notre partenaire qui réagit sous l’emprise d’un de ses enfants intérieurs. Nous pouvons ainsi être plus dans l’accueil et l’écoute sachant que c’est un enfant qui s’exprime en face de nous et ainsi retrouvé une posture de communicant ouvert et accueillant.
Avoir conscience que cet enfant ne parle que de lui, même si c’est de manière dramatique (en nous critiquant…), nous permet de ne rien prendre pour nous personnellement. Ce qui nous évitera de réagir et de rester dans notre conscience ouverte.

 

Pour conclure, ce cheminement n’est pas aisé et demande du temps pour apprendre à être plus présent à Soi et conscient de ses mécanismes intérieurs. Nous avons le choix d’affiner l’observation de nos interactions avec nos parts intérieures, c’est précieux et c’est aussi l’un des plus beaux cadeaux que nous nous faisons. L’aide de thérapeutes bienveillants et humanistes peut nous faire cheminer plus vite vers cette rencontre au cœur de nous-même afin de nous libérer de nos blessures du passé pour ne plus limiter notre vie.

 

Aurelie & Vincent
Vos thérapeutes bienveillants et humanistes qui vous accompagnent dans la rencontre de vos enfants intérieurs.

 

Et vous, dialoguez-vous avec vos parts de vous-même et vos enfants intérieurs ? 

Dites-nous dans les commentaires ce que vous avez pensé de cet article.

Si vous avez aimé, partagez-le sur facebook !

crédit photo :sangoiri

 


A propos de Aurélie & Vincent

Nous sommes passionnés de développement personnel, de communication, de psychologie, de sexualité et de sensualité. Nous souhaitons transmettre aux couples tout le potentiel qu'ils ont de se développer ensemble. Pour cela nous mobilisons tous nos savoirs, savoir-faire et savoir-être de coachs et de thérapeutes pour contribuer à faciliter la vie de couple au quotidien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *