10 conditions essentielles pour une sexualité plus épanouie.


10 conditions d'une sexualité épanouie - http://mon-couple-et-moi.com

 

Nous aspirons tous à vivre une sexualité épanouie. Or, selon un dernier sondage de TNS Sofres, seulement 28% des couples français déclarent leur vie sexuelle tout à fait satisfaisante.
Les chiffres parlent d’eux-même, la plupart d’entres nous ne vivons pas la sexualité que nous souhaiterions avoir !
Pourquoi la sexualité est-elle un sujet qui reste tabou ? Quelles conditions favorisent une sexualité plus épanouie ?

 

1 / Dépasser nos croyances limitantes au sujet du sexe

Nous avons tous un conditionnement culturel et familial sur la sexualité. Nous héritons tous de tabous autour du sexe et de la morale qui va avec.

Nous nous formons ainsi un tas de croyances en fonction de ce que nous avons compris, entendu ou même sous-entendu au cours de notre histoire !

Des croyances telles que :

  • L’homme est responsable du plaisir de sa partenaire et doit éjaculer pour avoir du plaisir et ressentir un orgasme,
  • L’homme doit rester gentleman et tendre envers sa femme pour ne pas la brusquer,
  • La femme a moins besoin de sexe qu’un homme et doit satisfaire le désir sexuel de son homme pour le garder,
  • La femme pense que se masturber, c’est inconvenable pour une femme.

Toutes ces croyances ne sont réelles que si nous y croyons ! Et en y accordant de l’importance (selon nous-même) nos croyances deviennent nos limites et nous empêchent d’explorer une autre réalité ! En prendre conscience est déjà un premier pas énorme pour pouvoir les dépasser et les remettre en questions.

 

2 / Être à l’aise avec notre corps

Lorsque nous sommes à l’aise avec notre corps, nous ne le cachons plus et sommes fier de lui. Nous considérons alors notre sexe comme une partie intégrante de notre corps aussi saine et naturelle que les autres parties. Notre corps et notre sexe ne nous posent aucun problème lors de nos ébats sexuels.
En appréciant notre corps, nous le respectons, nous sommes plus doux et bienveillant envers lui. Nous pouvons en prendre soin avec plaisir par des soins au quotidien.

De plus, étant à l’aise avec notre corps et l’appréciant à sa juste valeur, nous savons jouer avec celui-ci pour l’érotiser, et le remercier de nous permettre de vivre toutes ses sensations. Notre séduction et notre sensualité peuvent totalement s’exprimer et ainsi contribuer à une sexualité plus libre dans notre couple.

 

3 / Avoir explorer l’auto-sexualité

Notre sexualité ne peut être complètement épanouie si nous ne découvrons pas nous-même ce qui nous fait du bien sexuellement ! L’auto-sexualité est possible que si nous sommes curieux, si nous nous aimons nous-même, si nous voulons connaître nos sensations, nos zones de plaisir, les gestes ou mouvements qui nous procurent du plaisir mais également ceux que nous n’aimons pas.
« Sexplorer » demande parfois de dépasser certaines de nos croyances morales.
Nous « auto-sexplorer » n’est pas tromper notre partenaire, nous nous touchons non pas parce que nous sommes frustrés de nos relations sexuelles mais bien dans l’objectif de nous connaître pour pouvoir aiguiller notre partenaire dans sur les chemins de notre propre plaisir. Et oui notre partenaire n’est pas devin ! ( Quel dommage 🙁 ! )

 

4 / Entraîner notre corps au plaisir

Muscler notre périnée nous permet  d’accroître notre plaisir lors des rapports sexuels, ceux-ci s’en verront grandement plus satisfaisants. Apprendre à maîtriser notre respiration est d’une grande efficacité pour faire varier le rythme, l’intensité et jouer avec notre plaisir (le faire monter, le faire descendre, etc.). De même, apprendre à nous centrer sur nos sensations corporelles et couper notre cerveau qui réfléchit ou raisonne nous permet d’être plus présent à toutes nos sensations et de les ressentir plus intensément.

Pour les hommes :
La musculation du périnée, le fitness’pénis (cf : Fitness’ Penis : maîtriser votre éjaculation en 12 min/j  ) et la maîtrise de la respiration permettent de contrôler parfaitement le moment d’éjaculer. L’éjaculation vient d’une décision. Les rapports sexuels ne sont plus limités dans le temps par une éjaculation réflexe. La respiration permet également de diffuser le plaisir et l’extase ressentis au niveau du sexe dans tout le corps,

Pour les femmes :
La musculation du périnée permet d’avoir un vagin tonique et de pouvoir jouer avec les muscles du vagin pour en augmenter la sensibilité au plaisir. La respiration a un rôle essentiel dans la montée vers les orgasmes, apprendre à la maîtriser permet d’allonger ces périodes extatiques très proches de l’orgasme. La respiration permet également de diffuser le plaisir et l’extase ressentis au niveau du sexe dans tout le corps, Le corps entier devient plaisir.

 

5 / Connaître le sexe complémentaire

Notre sexe nous est bien plus familier que le sexe de notre partenaire qui nous est complètement inconnu.
Alors comment faire pour lui faire du bien ?
Apprendre les techniques qui font du bien à notre partenaire contribue à une sexualité satisfaisante et épanouie pour nous deux.
Par exemple savoir techniquement :
Comment caresser notre femme pour l’ouvrir au plaisir sexuel ? Comment faire vibrer de plaisir notre femme en stimulant son clitoris (cf : Comment stimuler le clitoris ? ) et son point G (cf : Les meilleures techniques pour stimuler le point G.) ? Comment faire un cunilingus ?
Comment stimuler notre homme par le toucher ? Comment caresser ses testicules ? Comment lui faire une fellation ? Comment lui procurer plus de plaisir grâce à son point G masculin ?

Ces techniques ne sont pas décrites pour être exécutées telles quelles mais pour nous permettre d’aller vers notre partenaire plus sereinement. Elles sont une base de connaissance à actualiser à la lumière des préférences de notre partenaire. Elles donnent des indices sur ce qu’il/elle peut aimer.
Rien ne surpassera notre curiosité et notre réjouissance à découvrir les plaisirs de notre partenaire. Il en va sans dire que ce dernier a son rôle à jouer en nous communiquant ce qui lui plaît ou non.

6 / Entretenir une relation harmonieuse

Le premier élément qui entretient une relation harmonieuse pour vivre une sexualité épanouie, c’est bien évidemment la communication. Nous avons déjà traité de cet aspect dans deux de nos articles : L’écoute dans le couple : comment faire ? ; Savez-vous être communicant dans votre couple ?

Nous vous invitons vivement à aller les consulter car ils sont complets et détaillent notre vision de ce qu’est être communicant dans un couple. Nous pourrions le résumer comme suit : être à l’écoute de l’être qu’est notre partenaire.

Le deuxième point qui importe pour favoriser une relation de qualité, c’est la tendresse. La tendresse c’est cette douceur avec laquelle nous considérons notre partenaire, nous lui montrons combien il est précieux à nos yeux. C’est une autre forme de communication qui s’exprime par notre présence et par la façon dont nous avons de nous adresser à l’autre. C’est une des clés qui peut le mettre dans une sensation de sécurité grâce au respect que nous lui manifestons par cette attitude. Les mots doux et les paroles agréables font partis de cette forme de communication.

Enfin, la proximité est le corollaire physique de la tendresse se nourrissant l’une et l’autre. Elle se manifeste par des attentions physiques, des câlins, des contacts, des regards intenses les yeux dans les yeux. Concernant, les femmes en particuliers, elles ont besoin de ressentir cette intensité dans la proximité, régulièrement avec leur partenaire et pas seulement à des moments de rencontres sexuelles. Car de cette proximité née le désir et l’envie d’être encore plus proche …

 

7 / Communiquer sur notre sexualité

Nous ne le répèterons jamais assez, mais aujourd’hui encore, trop peu d’entres-nous en tant que couple communiquons simplement sur notre sexualité. En effet encore peu d’entres-nous vivons des rencontres sexuelles qui nous conviennent à 100%.

Communiquer sur notre sexualité en tant que couple doit s’inscrire dans un cercle vertueux  que nous pourrions nommé le cercle APA (avant – pendant – après).

Communiquer de notre sexualité avant, permet de préciser à notre partenaire l’énergie dans laquelle nous sommes à l’instant S(exe). Ainsi, il n’y a ni malentendu, ni confusion, ni interrogation, ni non-dit. Bref, cela permet de commencer notre rencontre sexuelle dans la simplicité, ce qui est un excellent départ pour la suite. Grâce à cet acte simple de dire de quoi nous avons envie et de dire avec des mots notre énergie, nous pouvons nous accorder.

Par exemple, il peut arriver, que nous messieurs nous ayons envie d’une rencontre intense et physique, alors que nous mesdames nous avons envie d’une rencontre lente, calme et douce. Cet exemple est totalement pris au hasard, et toute ressemblance avec une situation déjà rencontrée ne serait que purement fortuite dont nous dégageons notre responsabilité ! 😉
Au-delà de la plaisanterie cet exemple illustre combien la communication avant la rencontre peut être bénéfique pour nous harmoniser, pas négocier, mais bien nous harmoniser.

Il en va de même pendant la rencontre sexuelle, car croire que nous restons dans la même énergie tout du long est une illusion. Ainsi, échanger et dire à l’autre comment nous nous sentons, ce qui est bon pour nous, si nous ressentons du plaisir, comment nous le ressentons, si nous avons mal quelque part, si nous souhaitons une pause, etc. Notre partenaire n’est pas médium et même s’il a une sensibilité très développée, il ne pourra jamais aussi bien savoir ce qui se passe en nous que nous même. Alors encore une fois simplifions ce beau moment.

Après la rencontre, cela contribue à exprimer ce qui nous a fait très plaisir, ce que nous avons moins aimé, ce que nous avons ressenti à tel ou tel moment, notre gratitude pour cet instant privilégié passé avec notre amant(e). Pouvoir en échanger après amène chacun de nous à affiner notre sensibilité et pouvoir faire un feed-back à froid, après le feu de l’intensité. Car même si nous avons pris du temps pour nous découvrir seul (cf. le paragraphe sur l’auto-sexualité ci-dessus), il existe des sensations que nous ne pouvons ressentir qu’à deux. Attention, loin de nous l’idée d’une analyse mettant une pression quelconque ou une notion de performance. Nous ne nous situons pas dans ce registre en ce qui concerne la sexualité et les rencontres sexuelles. Cela doit rester léger, juste découvrir de nouveaux plaisirs partagés, les explorer et vivre d’autres formes d’extases les fois prochaines.

Dans tous les cas l’une des clés d’une bonne communication sur notre sexualité réside dans le fait d’être curieux l’un de l’autre, sans forcément attendre que ce soit l’autre qui fasse le premier pas.

 

8 / Vivre notre sensualité

Nous vous renvoyons pour cette partie aux deux meilleurs articles écrits à ce jour sur ce blog (Développer sa sensualité : mieux ressentir, toucher, aimer… , L’art de la sensualité dans le couple : l’intensité du toucher. )sur le thème de la sensualité.

De même que communiquer sur notre sexualité est primordial avant, pendant et après, il en va de même concernant notre sensualité. Nous ne devons pas nous limiter aux quelques instants avant, à des préliminaires rapides et à un petit baiser pour signifier notre satisfaction une fois terminé. Non, non et non.

La sensualité s’entretient au quotidien, pendant les quelques moments que nous avons ensemble. Même lorsque que nous avons des enfants, y compris en bas âge, et c’est notre cas, il est tout à fait possible d’entretenir cette sensualité du réveil à l’endormissement.

Cela demande « simplement » une pleine présence à soi et à l’autre.

 

9 / Accueillir et profiter du plaisir

Cela peut paraître étonnant mais nombre d’entres-nous n’arrivons pas à profiter pleinement de notre plaisir soit à cause d’un esprit trop présent à la réflexion, soit par des rythmes trop linéaires.

Concernant la réflexion, la présence à notre corps, à nos sensations et à notre souffle est la meilleure réponse afin de vivre notre plaisir pleinement. Derrière la réflexion, se cache aussi bien souvent notre désir d’objectif, en d’autres termes d’arriver à la destination que nous avons choisie. Dans les moments de sexualité c’est en général l’orgasme. Nous souhaitons absolument avoir un orgasme avec notre tête ou plus précisément avec notre esprit. Alors que nous pouvons, pendant nos rencontres charnelles, laisser notre corps décider de ce qu’il a envie sur le moment. Cela nous demande simplement de nous accorder à son/ses rythmes.

Les variations de rythmes permettent, outre le fait d’augmenter notre plaisir et de ne pas bâcler notre rencontre en moins de 10 minutes, de laisser la place à la lenteur. Depuis quelques années, c’est le concept du « slow sex« . Dans nos rencontres nous n’avons aucun mal à être dans l’action vive, mais nous avons beaucoup de difficultés à nous mettre dans un mode plus lent. Cette variation des rythmes permet de s’ouvrir à de nouvelles sensations qui peuvent être très intenses et puissantes, comme douces et longues. Quoiqu’il en soit, la variation amène à explorer notre plaisir dans une palette plus large que notre rythme habituel et routinier (ici employer au sens négatif).

 

10 / Créer et réinventer chaque jour notre sexualité

L’habitude et la routine ne permettent pas la (re)découverte et amènent une forme de paresse sexuelle. Or notre énergie évolue, notre corps aussi, chaque instant est unique, précieux et ne se représentera jamais. Alors pourquoi voulons-nous toujours faire la même chose de la même manière ? Parce que nous sommes en mode automatique et non en mode présence. Cependant pour que notre couple dure il a besoin que chacun de nous en tant que partenaire soit le co-créateur de son évolution.

Pour nous, l’un des secrets réside dans le fait de voir et sentir le corps de notre partenaire comme unique à chaque rencontre. Même si nous savons ce qui lui fait plaisir, nous pouvons nous permettre d’être audacieux. Et quelle est la raison principale qui nous permet de l’être ?

La réponse est dans le chapitre précédent : nous n’avons pas d’objectif de fin au départ.

Cela permet de créer, de ré-inventer et d’emprunter des chemins inexplorés. Si nous prenons uniquement l’exemple des caresses, entre : nos mains, nos doigts, nos bras, notre buste, notre regard, notre langue, nos cheveux, notre sexe, etc. nous avons une infinité de possibilités d’exploration qui s’offre à nous.

La meilleure façon d’être créatif c’est de se donner la permission de laisser parler nos corps, afin qu’ils s’accordent au diapason de leur propre musique, pour créer un chef d’œuvre unique composé de douceur, de tendresse, d’intensité et d’extase.

Aurelie & Vincent

Vos coachs et thérapeutes en épanouissement personnel qui vous accompagnent vers votre bonheur en couple.

 

Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Laissez vos commentaires ci-dessous.

Si vous avez aimé, cliquez sur Partager (bouton bleu ci-dessous)

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube.

Crédit photo : nd3000

 


A propos de Aurélie & Vincent

Nous sommes passionnés de développement personnel, de communication, de psychologie, de sexualité et de sensualité. Nous souhaitons transmettre aux couples tout le potentiel qu'ils ont de se développer ensemble. Pour cela nous mobilisons tous nos savoirs, savoir-faire et savoir-être de coachs et de thérapeutes pour contribuer à faciliter la vie de couple au quotidien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *