L’écoute dans le couple : comment faire ?


Couple Écoute - http://mon-couple-et-moi.com

 

Le manque d’écoute est à l’origine de nombreuses incompréhensions, de non-dits et de conflits dans le couple. En effet, entendre ou percevoir la voix de votre partenaire ne suffit pas. Une des clés pour faire de votre couple, un couple durable et épanoui est l’écoute !  Ecouter votre partenaire est un cadeau inestimable que vous vous faites l’un à l’autre. Ecouter permet le rapprochement, la proximité et une bien meilleure compréhension de votre partenaire.

 

En quoi consiste l’écoute véritable et authentique ?

Le mot écouter vient du latin « auscultare » : faire attention, prêter une oreille.

Entendre et écouter se différencient par l’attention portée au moment où la voix vous arrive aux oreilles. Lorsque vous entendez un son, vous le percevez mais votre attention n’est pas focalisée dessus, elle peut se focaliser sur autre chose, sur une pensée, sur ce que vous êtes en train de faire, sur une chanson en arrière plan sonore… Quand vous entendez votre partenaire, vous l’entendez d’une oreille distraite pour ainsi dire. Par contre, vous pouvez passer de la perception sonore à l’écoute si vous le décidez !

Lorsque vous écoutez :

  • vous regardez votre partenaire dans les yeux, le plus possible,
  • vous devenez présent à l’autre dans une ouverture présente et communicante,
  • vous portez toute votre attention sur votre partenaire, sur le message qui est communiqué,
  • vous écoutez sans parler.

 

Les bénéfices d’une écoute active et véritable.

Cette manière d’écouter dans le couple permet :

  • d’instaurer la confiance d’être écouter et de pouvoir s’exprimer sans crainte d’être coupé ou jugé,
  • d’encourager l’intimité et la proximité,
  • d’accueillir et de respecter votre partenaire dans sa différence,
  • de lui apporter de la reconnaissance,
  • de faciliter les partages qui nous touchent particulièrement,
  • de mieux comprendre votre partenaire,
  • de mieux gérer les conflits en mettant cartes sur table.

 

10 conseils pour réussir votre écoute.

  • Être ok pour écouter : lorsque vous entendez votre partenaire commencer à parler de quelque chose d’important pour lui, assurez-vous que le moment est ok pour vous.  Evaluez  si vous avez du temps, si vous vous sentez suffisamment en forme et si vous en avez l’envie. Si vous êtes épuisé, avez très faim ou avez des choses à régler urgemment, il est évident qu’il veut mieux en informer votre partenaire et vous respecter, plutôt que de se forcer car l’écoute en sera amoindrit.
  • Arrêtez ce que vous faites ou toute sorte de distraction : pour que votre attention se focalise entièrement sur votre partenaire. Coupez donc votre portable ou tout écran. Suspendez votre action ou si cela n’est pas possible demandez quelques minutes de patience à votre partenaire en lui expliquant que vous préférez être vraiment à son écoute lorsqu’il vous parle.
  • Respirez profondément pour vous détendre : afin de vous mettre dans une ouverture présente à l’autre. Lorsque vous vous sentez crispé ou tendu, prenez une ou plusieurs respirations lentes et profondes pour revenir dans l’instant présent plus serein. Il vous sera alors plus facile de vous connecter à votre partenaire.
  • Regardez votre partenaire : en effet le contact visuel permet d’établir la connexion pour permettre un espace-temps pour la communication et l’écoute. Votre regard est le reflet de votre attitude qui est dans ce cas là bienveillante et pleinement ouverte à la réception du message. Ce regard bienveillant est réceptif et non-intrusif : vous ne cherchez pas à deviner quoique se soit de l’autre, vous attendez qu’il vous offre une part de son intimité en cadeau. Soyez réjouis de prendre ce temps de partage ensemble.
  • Eviter l’impatience d’en terminer : votre impatience s’exprimera par votre non-verbal et votre partenaire le ressentira immédiatement. Si vous en avez marre de l’écouter et que vous pensez à faire autre chose, il vaut mieux arrêter et oser le dire avec délicatesse. Sinon votre partenaire risque d’interpréter votre comportement et d’écourter son partage en se braquant.  Il peut penser que vous n’aimez pas l’écouter ou que ce qu’il dit n’est pas intéressant. Et voilà une belle bombe à retardement pour votre couple !
  • Eviter de couper la parole : il n’y a rien de plus frustrant et énervant que de se faire couper la parole lorsque l’on parle de soi. Alors empêchez-vous de réagir au quart de tour à ce que vous entendez. Restez dans l’écoute car à ce moment là c’est ce que vous offre votre partenaire qui est le plus important !
  • Eviter de juger ou de donner des conseils : ce n’est ni le moment, ni recommandé si vous souhaitez une vie de couple paisible et bienveillante !
  • Apprendre à laisser vos pensées de côté : il y a forcément un moment où ce que vous entendrez vous fera réagir intérieurement. Alors vous commencerez à parler avec vous-même en expliquant vos pensées et votre vision des choses. STOP vous avez perdu la connexion ! Vous avez mis votre partenaire en double-appel pour prendre votre propre communication intérieure ! A ce moment là, vous n’écoutez plus l’autre mais vous l’entendez en fond sonore !
  • Laisser des blancs et des silences pour la réflexion de votre partenaire : évitez de vous précipiter pour combler un blanc ! Les silences dans le fil de la communication de votre partenaire sont utiles à sa réflexion et lui permettent de descendre plus profondément dans son intériorité. Attendez ses paroles comme un cadeau qu’il vous fait de ce qu’il a de plus intime en lui.
  • Accueillir ce qui est dit : comme juste et vrai pour votre partenaire. Ce dernier a sa vision des choses et il a sa raison de les voir et ressentir ainsi. Ce n’est pas pour cela qu’il a raison. Accueillir n’est pas être d’accord mais juste comprendre : ok, pour lui, c’est comme ça.

 

3 actions pour une écoute active et constructive.

L’écoute devient riche de sens pour le couple lorsqu’elle permet la compréhension, la validation et la reconnaissance de l’autre dans sa différence. Voici 3 actions y contribuant :

  • Formulez un accusé de réception afin de valider que vous avez bien reçu le message. Vous pouvez donner un accusé de réception juste en disant : ok, d’accord, ah ok.
  • Reformulez de ce que vous avez compris du message. Cela permettra à votre partenaire de se sentir compris et lui donnera l’occasion de préciser ou de corriger son message s’il a été mal compris par vous.
  • Questionnez si besoin sur le ressenti de votre partenaire et non sur les événements, les faits. Cela amènera votre partenaire à préciser ce qu’il ressent en lui, ce qui est juste et vrai pour lui. Les questions ne sont pas là pour mener l’enquête mais pour amener l’écoutant et le communicant à être dans la rencontre de l’intériorité.

 

Et vous ?

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez lorsque vous écoutez ?

Merci de partager votre expérience dans les commentaires.

Nous y répondrons !

Crédit photo : rodjulian

A propos de Aurélie & Vincent

Nous sommes passionnés de développement personnel, de communication, de psychologie, de sexualité et de sensualité. Nous souhaitons transmettre aux couples tout le potentiel qu'ils ont de se développer ensemble. Pour cela nous mobilisons tous nos savoirs, savoir-faire et savoir-être de coachs et de thérapeutes pour contribuer à faciliter la vie de couple au quotidien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *