La pleine conscience est-elle la clé du bonheur durable ?


Pleine Conscience Bonheur - http://mon-couple-et-moi.com

 

Notre vie ressemble parfois à un marathon, une course après le temps où nous enchaînons toutes nos activités sans se poser véritablement la question : qu’est ce que cela m’apporte vraiment ?
Le « faire » a pris tellement de place dans notre vie, que nous vivons comme des machines, vide de conscience et de ressentis. Nous ne sommes même plus présents à ce que nous faisons, pensant à tout un tas d’autres choses.

Mais au fait, toutes les tâches que nous faisons, tout au long de la journée, nous apportent-elles plus de bonheur, de joie et de sérénité dans notre vie ? Quel sens donnons-nous à notre vie, à ce que nous faisons ?

Seulement nous arrivons à ces questions qu’à partir d’un certain stade d’épuisement et de désillusion.
Nous sommes tellement fatigués de courir et de faire encore davantage, sans obtenir en retour le « bonheur rêvé » que nous souhaitions au départ, que nous entrons dans une phase : à quoi bon ? à quoi ça sert tout ce que je fais ?

Nous prenons conscience de notre propre illusion à chercher et courir derrière une quête de bonheur éphémère et idéalisé. Nous passons alors par un passage à vide, une déprime qui nous permet d’entamer une réflexion qui nous permettra par la suite de lâcher notre ancienne manière de faire pour être plus Soi, pour rencontrer notre propre bonheur d’Être Soi.

Mais qu’est-ce que la pleine conscience vient faire dans notre vie ? Peut-elle nous aider à vivre le bonheur?

 

Qu’est-ce que la pleine conscience ?

 

Nous entendons beaucoup parler, depuis plusieurs années, de la pleine conscience (ou mindfulness) et de ses bienfaits dans les médias. Mais c’est quoi ?

La pleine conscience, c’est porter notre attention sur le moment présent.

Il est intéressant de noter que s’offrir un présent, c’est s’offrir un cadeau ! Nous pourrions donc dire que la pleine conscience nous permet de vivre le moment cadeau de la vie, de vivre pleinement ce que nous offre la vie ici et maintenant.
Nous voyons bien que tous les jours nous vivons comme à côté de nous-même, en focalisant notre attention sur les choses à faire et non sur ce que nous ressentons quand nous les vivons. Nous vivons en mode pilotage automatique, en étant dispersé sur toutes les tâches à faire.
C’est ainsi que nous enchaînons automatiquement, comme une machine, dans nos journées surchargées, notre préparation du matin, notre travail, nos enfants, nos courses, la préparation des repas, notre ménage, notre rangement de la maison, notre courrier papier ou mail, faire la vaisselle, nous doucher, nous divertir pour nous changer les idées devant un écran, nous coucher exténué et vidé de cette journée passée trop vite dont nous avons pas pris le temps de profiter.


La pleine conscience nous apprend
progressivement à nous recentrer, à réhabiter notre corps, notre vie, à être présent et conscient de ce que nous vivons.
Cela passe par prendre conscience de ce que nous pensons, ce que nous voyons, ce que nous entendons, ce que nous ressentons par tous nos sens, ce que nous faisons dans nos actions, ce que nous disons…

Elle nous apprend d’abord à ralentir et à prendre des temps de pause, pour vivre pleinement ce que nous offre notre vie.

 

La pleine conscience peut-elle nous aider à vivre le bonheur ?

 

La pleine conscience nous amène tranquillement à sortir de cette vie pressée et stressante.

Elle nous offre l’occasion de sortir de notre mode automatique qui nous entraîne à faire toujours plus, pour passer à Être.
Nous retrouvons un équilibre entre le monde du faire et le monde de l’être. Il est important de comprendre que nous délaissons les œillères qui nous faisaient voir que les choses à faire, tout en pensant à la prochaine chose à accomplir sans être présent à ce que nous faisions. Avec la pleine conscience nous apprenons à être, à être présent, à offrir notre pleine attention à ce que nous faisons.
Il n’est pas question de ne plus rien faire mais de le faire avec conscience.
La pleine conscience nous offre la possibilité de sortir de nos automatismes réactionnels, de nos schémas répétitifs et de nos croyances pour pouvoir intégrer et accueillir ce que nous rejetions jusque là, donc accueillir la partie de nous-même que nous rejetions.

Il est à noter que dès que nous sommes « pour » quelque chose, nous rejetons son contraire et inversement quand nous sommes « contre » quelque chose, nous rejetons le « pour » cette même chose. Que nous soyons « pour » ou « contre », ou bien que nous jugions de « bien » ou de « mal », dans les deux cas de la dualité nous rejetons quelque chose ou quelqu’un et ne sommes plus dans l’accueil, dans l’ouverture de conscience.


Dès que nous rejetons
une chose, nous sommes en rupture avec une partie de nous donc dans l’inconscience et en même temps, nous sommes attachés à cette même chose rejetée. Là nous rentrons dans la complexité et la pertinence psychologique. En bref, ce que nous rejetons est souvent lié à une blessure non accueillie et à ce stade l’aide d’un tiers peut nous être bénéfique pour nous accompagner dans notre cheminement vers notre réunification de Soi, vers notre apaisement et sérénité profonde.

 

Les bénéfices de vivre en pleine conscience

 

La pleine conscience nous permet, au fur et à mesure de son acquisition et de son intégration, de donner du sens à notre vie, de nous reconnecter à notre intériorité, à nos sensations et de vivre le cadeau de notre vie, le bonheur d’être Soi, d’être conscience, d’être la Vie.
Notre vie devient bien plus heureuse et épanouissante.
Elle nous permet de nous accueillir et d’accueillir les autres tout en ouvrant notre champ de conscience, tout en augmentant notre état d’ouverture et d’accueil.
Mais avant d’en arriver là, commençons par de petits moments de pause où nous nous entraînons à être en pleine conscience de l’instant présent, pour accéder à notre bien-être physique, émotionnel et mental.

Au début, la pleine conscience est un peu comme une bulle d’oxygène et de détente dans nos journées surchargées et stressantes. Avec de l’entraînement nous diminuons considérablement notre niveau de stress et de pression intérieure tout en augmentant notre bien-être et notre détente.

 

En conclusion, la pleine conscience nous permet de prendre notre responsabilité et de reprendre la maîtrise de Soi. Elle est aussi primordiale dans toutes nos relations aux autres et plus particulièrement en couple.

En effet, lorsqu’au sein d’un couple, les deux partenaires sont en modes automatiques et réactionnels, ils ne peuvent pas s’accueillir dans leurs différences. C’est là que les conflits arrivent par manque de conscience de Soi, par manque d’accueil de Soi d’abord puis de l’autre ensuite et donc par manque de communication consciente et ouverte.

 

Nous verrons dans de prochains articles :
Comment et quand pratiquer la pleine conscience ?
L’importance du couple en conscience.

 

Aurelie & Vincent

Vos coachs et thérapeutes en développement personnel qui vous accompagne vers votre pleine conscience.

 

Et vous, qu’avez-vous pensé de cet article ?

Partagez votre ressenti et vos expériences dans les commentaires.

 

Si vous avez aimé, cliquez sur Partager !

crédit photo : fotolia

A propos de Aurélie & Vincent

Nous sommes passionnés de développement personnel, de communication, de psychologie, de sexualité et de sensualité. Nous souhaitons transmettre aux couples tout le potentiel qu'ils ont de se développer ensemble. Pour cela nous mobilisons tous nos savoirs, savoir-faire et savoir-être de coachs et de thérapeutes pour contribuer à faciliter la vie de couple au quotidien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *