Dépasser en 4 étapes la déception quotidienne dans son couple


4 dépasser déception - http://mon-couple-et-moi.com
Nous vivons tous des déceptions plus ou moins fortes au sein de notre couple qui nous gâchent la vie et nous questionnent même parfois sur le bien-fondé de notre couple. Ces déceptions peuvent être le terreau fertilisant à des reproches, frustrations et comportements créant de la tension au sein du couple. Pourquoi sommes-nous aussi déçus parfois de notre partenaire ? Être déçu(e) fait-il partie de la vie de couple ? Comment dépasser nos déceptions au quotidien ?

 

Pourquoi sommes-nous déçu(e) ?

La déception est un sentiment que nous éprouvons lorsque nous vivons une situation qui ne correspond pas à nos attentes, nos espérances ou à nos valeurs.

Cela est particulièrement vrai dans une relation de couple dans laquelle nous pensons ou nous nous attendons parfois inconsciemment à ce que notre partenaire se comporte de telle manière ou fasse telle chose, puis avec surprise c’est l’inverse qui se produit.
C’est là que le sentiment d’être déçu(e) arrive, car ce qui est fait ou dit par notre chéri(e) ne correspond pas à ce que nous nous attendions ou espérions. Nous ne sommes pas satisfait de la situation.

Nous vivons toutes sortes de déception, de la plus petite comme :

  • « Il a encore oublié de ranger ses chaussures dans le meuble »
  • à la plus forte comme « Elle avait dit qu’elle ne le dirait à personne et elle n’a pas tenu sa parole »
  • ou « Il a oublié notre soirée en amoureux pour finir un dossier au travail »
  • ou « Nous nous étions engagés chacun à faire attention, à faire des efforts pour passer plus de temps ensemble et finalement il/elle ne fait plus d’effort ».

La déception que nous pouvons vivre le plus intensément peut-être bien évidemment le chagrin d’amour. Nous vous invitons à lire à ce sujet le dernier article de notre ami Alexandre Cormont : Surmonter un chagrin d’amour.

Enfin chacun de nous avons nos propres déceptions plus ou moins grandes en fonction de nos attentes !

 

Être déçu(e) fait-il partie de la vie de couple ?

Oui et non.

Oui, la déception fait partie de la vie de couple puisque nous sommes deux personnes différentes avec deux visions différentes de voir le monde, avec deux histoires passés et vécues différentes qui nous ont marqué et qui nous ont conditionnés dans des modes de penser et d’agir différents.
(Voir les différences Homme-Femme : dans la relation et leurs besoins).

Ainsi, lorsque nous sommes témoin de la différence de l’autre dans sa manière d’être ou de faire, cela peut nous amener à être déçu(e) et à réagir parfois fortement contre notre partenaire car ce qu’il/elle est ou a fait ne correspond pas à notre vision, à nos attentes ou à nos espérances.
Dans ce cas nous ne l’accueillons pas mais réagissons en rejetant sur l’autre notre insatisfaction de la situation.

D’ailleurs, la déception fait partie de la vie même en dehors du couple, puisque le monde nous entourant ne correspond à notre vision intérieur du monde.

Et non, la déception ne fait pas partie de la vie de couple puisque nous sommes déçu(e) que lorsque nous avons des attentes sur l’autre.
Si nous n’espérons ou n’attendons rien de l’autre et que nous vivons dans le présent avec assez de conscience et d’ouverture du cœur, nous pouvons accueillir tout ce qui ce présente à nous sans être déçu, sans être affecté. Serait-ce la clé du bonheur intérieur, ne rien attendre des autres ?

Mais étant en chemin vers notre bonheur intérieur, comment faire pour dépasser notre déception ?

 

Dépasser notre déception en 4 étapes

 

Prendre un temps de recul

Dans notre vie de couple, quand nous ressentons de la déception, nous pouvons prendre un temps de pause et nous repasser la scène qui nous a déçu mentalement afin de voir et de comprendre ce qui provoque en nous ce sentiment de déception.
Ce temps de pause, si nous le faisons immédiatement nous permet de ne pas réagir du tac au tac à notre partenaire et ainsi éviter d’entamer le cercle vicieux du système relationnel dramatique qui commence par de simples reproches ou critiques et qui s’alimentent du jeu « qui a tord et qui a raison » sans fin.

Prendre le temps de comprendre ce qui se passe à l’intérieur de nous-même est primordial pour évoluer et ainsi éviter les scénarios conflictuels à répétition.

 

Prendre notre responsabilité

Lorsque nous ressentons de la déception, c’est bien nous qui sommes déçu(e) et non notre partenaire. La responsabilité de ce sentiment est donc la nôtre, puisque c’est chez nous que cela apparaît !

Ainsi, prenons notre responsabilité vis-à-vis de nous-même et évitons par conséquent de faire porter la faute sur notre chéri(e).
Ce n’est pas notre partenaire qui est responsable de nos sensations et de nos sentiments mais bien nous qui éprouvons des sensations et des sentiments vis-à-vis de la situation que nous avons vu ou entendu.
Ce n’est pas la situation qui nous trouble mais bien nous qui nous troublons avec cette situation !

Prendre notre responsabilité est essentiel pour une vie de couple harmonieuse et épanouissante car cela évite les conflits du genre « c’est de ta faute – non c’est de la tienne » cherchant sans fin le responsable sur qui rejeter toutes les insatisfactions.

 

Action vis à vis de nous-même

Une fois que nous avons pris un temps de pause et pris conscience que nous sommes responsable de notre sentiment de déception, nous pouvons nous mettre à notre écoute intérieurement pour comprendre ce qui nous fait ressentir ce sentiment.

Qu’est ce qui en nous s’exprime en manifestant cette déception ?

Derrière un sentiment de déception, il y a quelque chose de plus profond en nous qui s’exprime.
Cela peut être un besoin important pour nous, comme par exemple :

  • un besoin d’ordre et de propreté derrière « Il a encore oublié de ranger ses chaussures dans le meuble »
  • un besoin de respect et de confiance derrière « Elle avait dit qu’elle ne le dirait à personne et elle n’a pas tenu sa parole »
  • un besoin de considération et de partage derrière « Il a oublié notre soirée en amoureux pour finir un dossier au travail« 
  • un besoin de proximité et de soutien dans notre engagement derrière « Nous nous étions engagé chacun à faire attention, à faire des efforts pour passer plus de temps ensemble et finalement il/elle ne fait plus d’effort« .

Lorsque nous trouvons le ou les besoins importants qui se trouvent derrière notre déception et que cela fait sens en nous, nous pouvons ressentir un apaisement, une certaine détente corporelle nous signifiant que ce sont bien ces besoins importants qui s’expriment. Prenons ainsi le temps de nous accueillir avec bienveillance et amour.
Peut-être qu’une action nous viendra à l’esprit afin de nourrir notre besoin par nous-même.

 

Notre déception peut aussi être un signal d’une partie de notre être intérieur qui n’est pas satisfaite de la situation.
Cette partie de nous, en nous montrant un ou des besoins importants pour elle, nous ramène à une partie de notre histoire passée qui s’approche de près ou de loin à ce que nous vivons dans la situation présente.

Ce moment vis-à-vis de nous-même est ainsi l’occasion d’aller rencontrer avec toute notre bienveillance cette partie de nous, de nous écouter pour nous unifier et ressentir l’amour pour nous-même.
Voir l’article sur les enfants intérieurs.

Tout est chemin d’apprentissage personnel. Nous avons le choix à chaque instant de saisir l’occasion d’apprendre et d’évoluer vers le meilleur de nous-même.

 

Action vis à vis de notre partenaire

Cette action est facultative et fonction de notre choix en connaissance et en conscience.

Lorsque nous avons pris le temps d’aller découvrir et accueillir en nous le(s) besoin(s) insatisfait(s) qui s’exprimai(en)t derrière notre déception, nous pouvons si nous le souhaitons communiquer notre découverte intérieure à notre partenaire de vie, en prenant bien garde de ne parler que de nous et de ne pas parler de lui/elle.

Si notre besoin est très important pour nous, nous pouvons, après notre partage, faire une demande à notre partenaire en lien avec notre besoin afin de trouver ensemble une manière de le satisfaire.

En général, après un partage de notre intériorité, nous nous sentons plus proche l’un de l’autre et notre partenaire a plus l’élan de contribuer à notre besoin et notre bien-être, sachant que c’est important pour nous.

De même, si nous sommes allés à notre rencontre intérieure avec une partie de notre enfant intérieur, nous pouvons si nous le désirons le communiquer à notre chéri(e).

 

Tout partage de notre intériorité même si cela nous semble être de la vulnérabilité contribue à souder le couple, à créer de la proximité et de l’amour.

 

Aurelie & Vincent

Vos coachs et thérapeutes en développement personnel qui vous accompagne à dépasser vos déceptions en couple.

 

Et vous, qu’avez-vous pensé de cet article ?

Partagez votre ressenti et vos expériences dans les commentaires.

Si vous avez aimé, partagez-le sur facebook !

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet articledépasser frustration dans un couple,déception dans le couple,la déception dans nos relation,pourquoi ds d coupl il ya la déception?

A propos de Aurélie & Vincent

Nous sommes passionnés de développement personnel, de communication, de psychologie, de sexualité et de sensualité. Nous souhaitons transmettre aux couples tout le potentiel qu'ils ont de se développer ensemble. Pour cela nous mobilisons tous nos savoirs, savoir-faire et savoir-être de coachs et de thérapeutes pour contribuer à faciliter la vie de couple au quotidien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *