Comment sensualiser votre souffle en couple ?


Le Souffle Sensuel - http://mon-couple-et-moi.com/

 

Le souffle, la respiration : cette vague d’air qui va et vient dans notre corps à chaque instant et qui contribue à faire de nous des êtres vivants. Tellement naturel et toujours présent qu’il peut nous arriver de ne plus y prêter attention.

Comment pouvons-nous développer l’art du souffle sensuel dans notre quotidien ? Comment transmettre notre amour et notre désir d’être avec notre partenaire par un souffle ?

Le souffle l’un des arts sensuels les plus subtils

Le souffle sensuel, c’est cette brise douce, légère, chaude et enivrante que nous pouvons soit ressentir à l’intérieur de notre corps, soit transmettre à notre partenaire.

En apprenant à développer notre connexion à notre souffle, nous décuplons notre sensibilité à l’intérieur de nous même. Car oui, il est tout à fait possible d’être avant tout dans une auto-sensualité avec notre propre corps et nos propres sensations.

Mais attention encore une fois nous le répétons, tout ce qui touche à la sensualité n’a pas pour objectif la sexualité mais bien le rapprochement et le contact avec notre partenaire.

Ressentir le souffle à l’intérieur de soi

Pour comprendre les effets que peut avoir le souffle sensuel conscient sur nous, nous pouvons faire l’expérience de le ressentir dans notre corps. Habituellement, nous respirons sans conscience, sans une pleine présence ni attention à ce phénomène naturel de la vie qui entre et qui sort de nous. Or, il est tout à fait possible de développer cette finesse de perception du souffle dans toutes les parties de notre corps et de notre être, en même temps. Cela peut même jusqu’à nous procurer une onde de plaisir délicieuse et à répétition.

Exerçons-nous

Pour cela, nous pouvons nous entraîner à ressentir d’une autre façon grâce à l’exercice suivant. Il peut se faire debout, assis ou allongé. L’avantage de le pratiquer debout pour les premières fois est de le sentir se diffuser facilement dans l’ensemble de notre corps.

  • Inspirons sans forcer, doucement et lentement par le nez en :
    • laissant le périnée se détendre au fond du bassin,
    • gonflant le ventre, jusque sur les côtés et les reins,
    • puis gonfler les poumons, devant et dans le dos, par le bas jusqu’aux clavicules sans monter les épaules
  • Expirons par le nez doucement :
    • en remontant notre périnée,
    • et comme si nous voulions expirer l’air dans notre corps plutôt que l’expulser à l’extérieur.

Au début cela peut nous paraître étrange comme pratique, mais après une ou deux répétition, nous allons commencer à sentir une chaleur envahir chaque cellule de notre corps. Cette chaleur avec la contraction du périnée qui remonte pour accompagner le mouvement du diaphragme contribue à diffuser l’énergie du souffle par l’intérieur. Il se peut que nous ressentions comme un léger courant nous parcourir ou une décharge, c’est normal.

Le souffle, le prémisse d’un baiser ou d’une caresse

Le souffle sensuel est une forme de baiser délicat déposé sur l’être aimé. Sans lèvres posées, il est tout à fait possible de faire ressentir à notre partenaire l’intensité de notre amour pour lui/elle. Quand nous offrons notre souffle à notre chérie, nous lui offrons une part de notre intimité. Mais nous permettons aussi à son corps de se préparer à recevoir notre baiser. Ainsi, il peut naître en lui une forme de réjouissance et de légère tension naissante qui contribuent toutes deux à entretenir la délicatesse de notre désir.

Prenons aussi attention au fait que le souffle a pour origine une inspiration, issue d’un cours instant où, si nous y portons notre présence, nous avons humé le parfum de la peau de notre partenaire. Ce parfum est chargé de phéromones, substances chimiques chargées d’information sur nous, qui nous enivre aussi de l’amour qu’il éprouve pour nous. C’est un échange perpétuel de vie entre nos deux êtres qui passe par nos corps y compris sans contact kinesthésique.

Exerçons-nous

Pour ressentir au mieux comment le souffle peut être le prémisse d’un baiser et pourquoi il possède un rôle si important dans la sensualité, nous pouvons pratiquer l’exercice suivant. Cet exercice s’apparente plus à une attention qu’à une pratique au sens propre.

Lorsque nous souhaitons ou avons l’intention de faire un baiser à notre chéri(e), nous pouvons :

  • marquer un temps de pause sans respirer pour ressentir la chaleur de sa peau,
  • humer par le nez en fermant notre bouche les parfums de sa peau,
  • déposer notre souffle sensuel chargé d’amour, de tendresse, etc. sur la zone choisie,
  • et finir par un baiser délicat doux et enveloppant.

Ceci n’est qu’une proposition, à chacun d’entres-nous de ressentir ce qui est juste pour nous au moment présent. L’invitation amène simplement à ressentir dans notre quotidien une sensualité simple, suspendue à nos lèvres le temps d’un souffle.

Il est tout à fait possible de prendre cet instant de lenteur pour nous permettre de caresser avec notre souffle. Le principe est identique, le terrain d’exploration est simplement plus vaste ! 😉

L’échange de nos souffles, une intimité partagée

Nous abordons ici l’une des pratiques les plus intimes qui soit entre notre partenaire et nous : l’échange des souffles. Le lien qui se tisse durant cette pratique est puissant et calme à la fois. C’est très simple à faire et cela amène à ce rapprochement de l’intérieur, par tout un tas d’informations autre que celles de nos mots ou de notre toucher.

Elle peut se faire debout, couché ou le plus commode assis l’un en face de l’autre ou la femme sur l’homme, lui même assis sur une chaise.
Pour être uniquement en contact avec notre souffle, nous pouvons laisser nos paupières clauses.
Puis nous allons désynchroniser avec notre partenaire nos respirations, c’est à dire que lorsqu’il/elle inspire, nous expirons et lorsqu’il/elle expire nous inspirons.
Nous commençons avec la bouche fermée dans un premier temps, maintenant une respiration tranquille et calme.
Dans un second temps, nous pouvons ouvrir la bouche ainsi l’air que nous expirons est inspiré par notre chéri(e) et inversement.
Il est possible de maintenir ce contact le temps que nous trouvons juste pour nous.
Quoiqu’il en soit, l’important ici n’est pas de chercher à produire quelque chose chez l’autre, mais d’être au contact de tous les effets et sensations chez nous dans tout notre corps, dans chacune de nos cellules.

 

Nous aimerions que vous reteniez de cet article l’importance du rôle du souffle dans la sensualité en couple mais aussi avec vous, et combien il peut être simple et facile d’y être chaque jour plus attentif. Cette attention développe la proximité et le contact bienveillant rempli d’amour dans notre couple, pour une vie à deux chaque jour plus heureuse.

 

ET VOUS ?

Dites-nous dans les commentaires ce que vous avez pensé de cet article et partagez le sur vos réseaux sociaux préférés !

credit photo : lizavetta

 


A propos de Aurélie & Vincent

Nous sommes passionnés de développement personnel, de communication, de psychologie, de sexualité et de sensualité. Nous souhaitons transmettre aux couples tout le potentiel qu'ils ont de se développer ensemble. Pour cela nous mobilisons tous nos savoirs, savoir-faire et savoir-être de coachs et de thérapeutes pour contribuer à faciliter la vie de couple au quotidien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *