Comment savoir si notre périnée est musclé ?


Périnée musclé - http://mon-couple-et-moi.com

 

Après avoir vu les rôles de notre périnée notamment dans notre sexualité (cf : ici ), nous allons voir ici comment tester par nous-même notre périnée pour en connaître l’état de musculation. Alors comment pouvons-nous tester notre périnée ?

Des indices inéluctables.

Tout d’abord, sans même tester notre périnée, certains indices nous montrent que notre périnée est trop faible et demande à être muscler. Les voici :

  • incontinence urinaire d’effort : quelques gouttes échappées lorsque nous toussons, éternuons, mouchons, rions, courons ou tout simplement lorsque nous portons une charge lourde,
  • pets non-contrôlables et non-silencieux,
  • dernière goutte de pipi qui tombe alors que nous avons fini d’uriner et que nous nous relevons de la cuvette,
  • peu de sensations de plaisir lors de nos ébats sexuels,
  • peu de lubrification lors de nos rapports sexuels.

 

Le test du stop-pipi.

C’est un premier test facile à faire. Il consiste à essayer de stopper le jet lorsque nous urinons. Il est conseillé de laisser sa vessie se vider à plus de la moitié avant d’essayer de stopper le jet.
À partir de là, essayons de contracter à plusieurs reprises pour stopper le jet d’urine. Pour éviter toute possibilité d’infection urinaire, il est important de vider, par la suite, entièrement notre vessie.

Pour nous situer :

  1. Si nous réussissons, c’est que notre périnée est normal et fonctionne correctement.
  2. Si nous réduisons le débit du jet, c’est que nous arrivons à contracter notre périnée mais qu’il manque de tonicité.
  3. Si malgré nos contractions, aucune modification sur le jet n’est visible, c’est que notre périnée est trop lâche. Il est urgent d’en prendre soin et de l’entraîner en douceur vers plus de tonicité.

Ce test est à refaire à 2 ou 3 reprise afin de faire une moyenne des résultats obtenus. En aucun cas, ce test n’est à faire pour muscler notre périnée. C’est juste un test.

 

Le test digital.

Pour ce faire, nous allons nous allonger et insérer notre pouce entièrement dans notre vagin, l’ongle du côté du ventre.
Maintenant, nous allons essayer de contracter tout notre périnée pour serrer le plus possible notre pouce. Pour cela nous pouvons serrer tout le muscle releveur de l’anus, comme si nous voulions contracter notre anus et le faire remonter à l’intérieur de nous. De même, nous pouvons contracter tous les muscles du vagin comme si nous voulions aspirer notre pouce plus profondément.

Pour nous situer :

    • Si l’ouverture de notre vagin est très souple, s’ouvre dès que nous introduisons notre pouce, que nous ne parvenons pas à serrer notre doigt ou alors qu’il ne nous semble pas être « enveloppé » par nos muscles, c’est que notre périnée est trop lâche.

 

    • Si l’ouverture vaginale enserre notre pouce mais ne semble pas serrée et si nous ressentons que notre périnée presse sur notre pouce, c’est que notre périnée est normal.

 

    • Si l’ouverture vaginale nous semble très serrée mais nous permet d’introduire notre pouce, c’est le signe d’un périnée trop tendu, trop en tension. Dans ce cas, nous allons d’abord chercher à relâcher les tensions et détendre l’ouverture vaginale.
      Nous commencerons alors en massant et en appuyant avec notre pouce, introduit de deux centimètres, sur les parois de notre vagin, dans toutes les directions mais surtout vers l’anus afin de sentir l’ouverture de notre vagin se relâcher. Nous pouvons répéter cet exercice plusieurs fois par jour et pendant plusieurs semaines.

 

    • Si nous n’arrivons pas à introduire notre pouce par l’ouverture de notre vagin, c’est que notre périnée est trop contracté, tendu, trop en tension. C’est ce qui est appelé le vaginisme et la douceur envers nous-même est souvent de mise pour nous en sortir. De même, nous pouvons nous faire accompagner par un expert si cela est dû à un traumatisme physique ou psychique.
      Dans tous les cas, nous pouvons essayer de nous relaxer en respirant profondément, puis masser délicatement notre ouverture vaginale afin de l’assouplir tout en douceur. À chacune de se respecter et de trouver le bon rythme pour progresser. Puis dès que nous pourrons introduire un peu un doigt, nous ferons comme au point précédent.

 

Le test avec notre chéri.

Nous pouvons tout à fait solliciter notre chéri pour tester la force de notre périnée.
Il peut introduire un de ses doigts et nous dire s’il ressent lorsque nous contractons notre périnée. Comme vu plus haut. Plus il sentira que son doigt est aspiré vers le fond de notre vagin, plus nos muscles sont musclés et en forme.

Lorsque nous faisons l’amour et que notre chéri a son pénis en nous, nous pouvons nous amuser à tester notre périnée à ce moment là !
Commençons à serrer toute l’entrée de notre vagin comme si c’était un anneau qui se rétrécissait. Demandons lui s’il ressent quelque chose à la base de son pénis ? Puis relâchons. Il est très important de ne pas serrer tout le temps mais bien de contracter puis de relâcher, tout comme les autres muscles que nous avons. Sinon notre périnée va finir crispé et tendu.
Poursuivons en contractant tout l’intérieur de notre vagin afin de serrer son pénis. Demandons lui ce qu’il ressent ? S’il ne ressent rien, nous savons ce qu’il nous reste à faire : nous muscler !
S’il ressent bien la différence ou juste un peu, en général il vous dira qu’il apprécie ! Alors prenons cela comme un encouragement à parfaire notre maîtrise du périnée !

 

En conclusion.

 

Prendre soin de notre périnée est important aussi bien pour notre confort de vie, pour notre santé que pour notre sexualité.
Plus nous contribuons à obtenir et à entretenir nos muscles du périnée en forme, plus nous pourrons les maîtriser et en jouir (si,si, nous verrons cela plus tard 😉 ).
Nous verrons dans les prochains articles avec quels exercices nous pouvons muscler notre périnée en quelques semaines !

 

ET VOUS ?

Dites-nous dans les commentaires ce que vous avez pensé de cet article et partagez le sur vos réseaux sociaux préférés !

crédit photo : Drobot Dean

 

Recherches utilisées pour trouver cet articlesavoir si vous avez un vagin musclrr,COMMENT SAVOIR QUE LE PERINER EST MUSCLER,comment savoir que son perinee a ete remuscle chez lhomme,comment savoir si son périnée est musclé homme,preuve que le perinee est muscle

A propos de Aurélie & Vincent

Nous sommes passionnés de développement personnel, de communication, de psychologie, de sexualité et de sensualité. Nous souhaitons transmettre aux couples tout le potentiel qu'ils ont de se développer ensemble. Pour cela nous mobilisons tous nos savoirs, savoir-faire et savoir-être de coachs et de thérapeutes pour contribuer à faciliter la vie de couple au quotidien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *