Comment maîtriser notre éjaculation féminine lors de nos relations sexuelles ?


Maîtriser Ejaculation Féminine - http://mon-couple-et-moi.com/

 

Une fois que nous avons fait l’expérience surprise ou recherchée de notre éjaculation féminine (cf :  À la découverte de notre éjaculation féminine) et que nous en connaissons le mécanisme (cf : C’est quoi l’éjaculation féminine ?), en général nous souhaitons pouvoir maîtriser ce phénomène.
En effet, notre fontaine peut être embarrassante dans certains cas de figure (ex : dans la voiture ou tout autre lieu où nous ne souhaitons pas laisser de traces 😉 ). Quelqu’en soit la raison, pour être tout à fait à l’aise avec ce phénomène éjaculatoire, nous avons à apprendre à le maîtriser.

 

Comment maîtriser notre éjaculation féminine ?

Maîtrise de notre périnée

La première condition pour pouvoir maîtriser notre éjaculation (ou notre « squirt » en anglais) est la maîtrise de notre périnée. Et oui, plus notre périnée est tonique, plus il est efficace dans notre continence urinaire et donc notre continence éjaculatoire.

De plus, lorsque notre périnée est musclé, le gonflement de la zone G va être maintenu dans la gaine que forme le périnée, ce qui va entraîner le resserrement des parois de notre vagin pour notre plus grand plaisir.
En effet, le contact avec le pénis devient plus intense, nous procurant ainsi plus de sensations, plus de stimulation des zones érogènes comme le point G et donc plus de plaisir.

Lorsque notre périnée est assez puissant, nous pouvons expulser le pénis de notre partenaire en poussant lors de notre éjaculation. Tout comme nous pouvons l’attirer plus au fond de nous avec l’onde vaginale.

Donc, apprendre à muscler et détendre notre périnée est important pour pouvoir maîtriser notre éjaculation.
Pour voir les exercices du périnée cliquez dessus : les exercices faciles du périnée et les exercices avancés.

Connaissance de nos sensations corporelles

Plus nous expérimenterons le phénomène de notre éjaculation, plus nous connaîtrons nos sensations et donc les signes annonceurs.
En effet, nous n’avons pas appris à marcher en une seule fois mais en nous entraînant encore et encore. Il en est de même ici pour connaître toutes les subtilités de notre corps. Dans ce cas, nous ne craignons pas la chute mais l’inondation ! De plus, l’entraînement peut se faire en solo ou bien avec notre chéri et c’est plutôt plaisant comme expérience 😉

Nous pouvons d’abord nous entraîner en solo, lors de nos moments d’auto-sexualité, pour reconnaître les mouvements auxquels nous sommes sensibles, puis pour ressentir chacune de nos sensations, de nos montées et de nos détentes musculaires.

Ensuite, nous pouvons expérimenter nos sensations lorsque c’est notre partenaire qui nous stimule. Cela peut être plus difficile, car dans ce cas, nous ne savons pas à l’avance ce que va nous faire notre chéri, surtout s’il utilise ses doigts en même temps que sa langue ! Et de plus, n’étant pas dans l’action, nous sommes dans la réceptivité totale de ce qu’il se passe, ce qui augmente notre plaisir et notre excitation.
D’où l’importance de faire notre gym sexuelle (muscler notre périnée) et de nous aider de notre respiration pour maîtriser notre excitation et notre éjaculation.

Maîtrise de notre respiration

Comme nous l’avons vu dans cet article : Les techniques de respiration pour faire l’amour de façon divine ?, notre respiration a un rôle très important dans nos relations sexuelles. Elle permet la régulation de notre excitation et notre détente corporelle.

Ainsi nous utiliserons notre respiration profonde abdominale quand notre excitation sera telle que :
– nos muscles vaginaux se contractent d’eux-mêmes (ce qui peut provoquer l’éjaculation), ainsi que parfois nos fessiers, nos abdominaux, voire tout notre corps,
– notre respiration est coupée et saccadée,
– notre rythme cardiaque est élevé,
– nous sommes au bord de l’orgasme fontaine.

Notre profonde respiration aura pour effet de :
– ralentir notre rythme cardiaque et notre respiration,
détendre nos muscles contractés sans notre volonté,
reprendre le contrôle de nos muscles, notamment celui du périnée pour éviter d’éjaculer,
conserver notre excitation au maximum mais cette fois-ci dans la détente et non la contraction, afin de faire durer notre plaisir et de le diffuser dans tout notre corps,
– pouvoir gérer notre excitation au mieux pour pouvoir vivre plusieurs orgasmes.

D’ailleurs tous ces effets sont valables aussi pour les hommes !

Notre respiration est notre meilleure alliée pour maîtriser notre éjaculation et pour découvrir tous les délices de notre sexualité dans la détente.

Pour conclure

Nous rappelons que l’éjaculation féminine (et masculine d’ailleurs) est un phénomène que nous pouvons totalement maîtriser. C’est à nous d’explorer tous nos potentiels afin d’avoir le choix de vivre ou non l’éjaculation.

Car en matière de sexe il n’y a aucune obligation !
À chaque couple sa sexualité, le plus important est d’être à l’aise, de se sentir en confiance et de pouvoir s’immerger dans le plaisir avec bonheur.

 

Aurelie&Vincent
Vos coachs en sexualité consciente et épanouie pour améliorer votre vie de couple.

 

ET VOUS ?

Dites-nous dans les commentaires ce que vous avez pensé de cet article.

Si vous avez aimé, partagez-le sur facebook !

crédit photo : ojoimage4
Recherches utilisées pour trouver cet articlemaitriser ejaculation feminine,éjaculation féminine vidéos a telecharger gratuirement,Ejaculation feminine:mecanisme

A propos de Aurélie & Vincent

Nous sommes passionnés de développement personnel, de communication, de psychologie, de sexualité et de sensualité. Nous souhaitons transmettre aux couples tout le potentiel qu'ils ont de se développer ensemble. Pour cela nous mobilisons tous nos savoirs, savoir-faire et savoir-être de coachs et de thérapeutes pour contribuer à faciliter la vie de couple au quotidien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *